Dent fissurée : que faire ?

Il est tout à fait possible de recevoir un coup au visage pendant la pratique de votre sport préféré. Sinon un incident peut provoquer un choc à la bouche. L’essentiel est qu’une fois la douleur dissipée, il faut se poser la question de savoir si une de vos dents est fissurée. Difficile à savoir par vous-même. Il s’agit d’une situation délicate qui doit être analysée par un spécialiste.

Ainsi, dans un cas pareil, il est recommandé de consulter rapidement un dentiste. Son expertise lui permet d’évaluer l’état de vos dents naturelles et de poser un diagnostic. Puis, selon les résultats de l’analyse effectuée sur la dent fissurée, un denturologiste peut prendre la relève. Il a plusieurs solutions parfaitement adaptées à vos besoins à vous proposer pour retrouver votre sourire.

Les différents types de fissures dentaires

Les fissures dentaires peuvent apparaître sous plusieurs formes dont les principales sont :

  • Petites fissures. Ce sont de très petites fissures qui se trouvent sur l’émail des dents qui ne causent aucune douleur et ne nécessitent aucun traitement.
  • Cuspides : Ce genre de fissure se produit généralement autour d’une obturation dentaire. Elle n’affecte pas la pulpe de la dent (le centre mou de la dent où se trouvent les nerfs, le tissu conjonctif et les vaisseaux sanguins) et, par conséquent, ne va pas causer beaucoup de douleur.
  • Fissures : Elles s’étendent jusqu’à la gencive. Une dent qui a une fissure verticale qui la traverse mais qui n’a pas encore atteint la ligne gingivale peut être sauvée. Mais, si la fissure s’étend dans la ligne gingivale, il peut être nécessaire d’extraire la dent. Un traitement rapide offre les meilleures chances de sauver cette dent.
  • Dent fendue :  Il s’agit d’une dent avec une fissure qui s’étend de sa surface jusqu’en dessous de la gencive. Elle peut être séparée en deux morceaux. Avec une fissure aussi étendue, il est peu probable que la dent entière puisse être sauvée. Mais un bon dentiste sera en mesure d’en sauver au moins une partie.
  • Fracture verticale de la racine : Ce type de fissure se déclenche à partir de la gencive et se propage vers le haut. Souvent, elle ne montre pas beaucoup de symptômes, sauf si la dent s’infecte. Il y a de fortes chances que la dent doive être extraite.

Dent fissurée : Les principales causes

Une dent se fissure dans les cas suivants :

  • Un traumatisme c’est-à-dire en cas de chute sur la dent, ou un coup à la mâchoire ;
  • Vous mâchouillez des objets ou des aliments durs (crayons, noix, cubes de glace, bonbons durs), ou vous ouvrez une bouteille de bière ou autre bouteille capsulée avec vos dents ;
  • Vous mangez, en alternance, des aliments chauds et froids
  • Vous grincez des dents ou bien vous serrez les dents durant votre sommeil.

Comment reconnaître une dent fissurée ?

Une dent fissurée est facile à reconnaître, car elle est généralement douloureuse. Mais, il peut arriver que les dents se fissurent sans s’en rendre compte. Au moment où la dent se fissure de manière plus profonde, la mastication va devenir plus douloureuse. La fracture s’étend au fur et à mesure pendant la période de mastication, et la douleur en devient de plus en plus palpable ou le bout de dent fissuré se sépare complètement.

La douleur disparaît temporairement quand la pression sur la dent s’arrête, mais réapparaît quand la dent est en fonction, ou au touché. L’émail s’abîme petit à petit et peut progressivement tendre vers la pulpe (nerf de la dent) si la dent n’est pas traitée. S’il y a atteinte du nerf, une infection pulpaire se crée et affecte les tissus mous et osseux de la dent.

  • Il est donc possible de reconnaître une dent fissurée grâce à ces symptômes :
  • La dent ne supporte ni le chaud ni le froid ;
  • Vous ressentez une douleur subite et inexpliquée en mangeant ;
  • La source de la douleur est difficile à discerner.

Il est tout à fait possible d’éliminer l’apparition d’une dent fissurée en la protégeant de ses principaux agresseurs, à savoir : le choc et les bactéries. Dans la pratique, on peut arrêter d’abuser de ses dents. Il est préférable d’utiliser ses dents uniquement pour la mastication. Certaines habitudes sont donc à bannir, à savoir :

  • Ronger ses ongles ;
  • Ouvrir les paquets avec ses dents ;
  • Arracher des objets avec les dents ;
  • Tenir des objets entre les dents.
  • Porter un protecteur buccal adapté et sur mesure pendant certaines activités sportives
  • Contrôler le grincement des dents
  • Corriger son occlusion
  • Utiliser le bon matériau dentaire
  • Consulter régulièrement son dentiste

Dent fissurée : Les solutions

Il y a lieu de prendre rendez-vous avec un professionnel de la santé buccodentaire dès l’apparition des premiers symptômes.

Les solutions envisagées pour traiter une fissure dépendent de son évolution :

Fissures superficielles :

Aucun traitement n’est requis. Il est de ce fait conseillé et même recommandé d’adapter ses habitudes d’hygiène en conséquence, à savoir en se brossant les dents 3 fois par jour et en utilisant la soie dentaire. Un suivi régulier auprès du dentiste pour surveiller l’évolution de la fissure est nécessaire

Fracture coronaire sans atteinte de la pulpe :

Une couronne peut être effectuée pour restaurer et renforcer la dent affectée ;

Fracture coronaire avec atteinte de la pulpe :

Un traitement de canal est requis et une couronne peut également être posée ;

Fêlure verticale qui n’a pas atteint la racine :

Un traitement de canal est requis et une couronne peut également être posée ;

Fêlure verticale qui atteint la racine :

La dent est extraite ;

Fissure verticale :

Selon la profondeur de la fissure, un traitement de canal peut être pratiqué et la dent restaurée ;

Fracture verticale de la racine :

La dent est extraite.

Pour en savoir plus sur les différents traitements d’une dent fissurée, contactez-nous !

Did you like this? Share it!

0 comments on “Dent fissurée : que faire ?

Comments are closed.

×